Dernière mise à jour : 28/11/2017

Samedi dernier se tenait la deuxième édition du Festival végane de Montréal. Comme j’ai énormément apprécié la première édition, il était évident que j’allais être de la partie cette année aussi!

L’an dernier, l’évènement était situé au Cœur des sciences de l’UQAM. Vu sa surprenante popularité, le festival a dû déménager dans un endroit plus grand cette année. C’est donc au marché Bonsecours, dans le Vieux-Port de Montréal, que de nombreux végéta*iens et végé-curieux se sont retrouvés l’instant d’une journée.

festival-vegane-montreal-2015
Crédit photo : Page Facebook du Festival végane de Montréal

D’ailleurs, le festival a eu droit à une très belle couverture médiatique cette année. Entre autres dans Le Devoir, Le journal Métro, Le Journal de Montréal, Le Huffington Post Québec, Le magazine Coup de Pouce, Nightlife, The Montreal Gazette, Global News et même un article en espagnol (!) sur Noticias Montréal

Mais passons aux choses sérieuses : le déroulement de la journée!

Je suis arrivée au Marché Bonsecours vers 10 h 15 (l’évènement débutait à 10 h) et déjà, il y avait beaucoup de monde et lorsque j’ai quitté les lieux, il était difficile de se déplacer tant il y avait foule (sur les 3 étages du bâtiments, faut le faire)! Et encore cette année, il y avait des visiteurs de toutes les tranches d’âges! Bref, valait mieux arriver tôt sur place.

Exposants au Festival végane de Montréal 2015
Imaginez en après-midi!

L’an dernier, j’avais surtout assisté aux démos culinaires puisque le végétalisme était encore une habitude relativement nouvelle pour moi. Cette fois, j’ai voulu me concentrer sur les exposants. J’ai fait le tour rapidement, pour voir les nouveaux produits et bien choisir mes achats, vu mon petit budget.

Pour ce qui est des conférences, voici celles auxquelles j’ai eu la chance d’assister (et j’insiste sur chance, parce qu’il y avait des files de fou!) :

  • Panel mode et beauté avec Clarence Tout Court, tatoueuse végane chez Studio Tattomania, Julie Sigouin de chez Lush Cosmétiques St-Denis et Yen Wong du Salon Vong (animé par Marie-Noël Gingras du blogue Vert et fruité);
  • La souffrance des animaux sauvages avec David Olivier;
  • Le mouvement végane en Chine et projection du film What’s For Dinner? avec Wanqing Zhou (en anglais);
  • Ce que les animaux m’ont appris au Vine Sanctuary avec Pattrice Jones (en anglais);
  • Voir son steak comme un problème environnemental avec Martin Gibert;
  • Alimentation végétale pour une santé et un bien-être optimal avec Danielle Levy (en anglais);
  • Les lois entourant les animaux d’élevage avec Marie-Claude St-Amant;
  • La parole des femmes sur la question animale avec Élise Desaulniers (que j’ai adoré!).

Conférences au Festival végane de Montréal 2015

Pratiquement aucune erreur technique et salle comble pour chacune des conférences (au point où à un moment, certaines personnes devaient s’asseoir sur les rebords des fenêtres… jusqu’à ce qu’on apprenne qu’en fait, on avait pas le droit). Les invités étaient plus qu’intéressants. Ils m’ont aidé à mieux saisir certains concepts du mouvement végane (comme mieux comprendre la vraie définition de ce qu’est une alimentation plant-based – je croyais que c’était seulement une traduction de « végétalisme »). Élise Desaulniers a même eu droit à un stand-up ovation à la fin de sa présentation!

J’aurais beaucoup aimé assister aussi aux autres conférences (particulièrement Le végétarisme et ses ennemis : 25 siècles de débats de Renan Larue), mais j’avais d’autres engagements plus tard dans la journée, c’est-à-dire un souper chez mes parents.

Et mes achats?

J’ai appris de mon erreur de l’an dernier et je n’ai pas acheté de cupcakes. 😉

Il y a une chose que je voulais absolument acheter, car j’ai envie de le lire depuis déjà plusieurs mois : Je mange avec ma tête d’Élise Desaulniers. Je vais le lire dans les prochains jours pour vous en reparler dans le cadre des éco-défis du blogue Échos verts. 🙂

Mise à jour 28/11/2017 : Mon compte-rendu de l’ouvrage est ici.

je-mange-avec-ma-tete-elise-desaulniers

Aussi, j’ai enfin pu goûter aux saucisses de Gusta. J’en avais entendu beaucoup de bien, alors mes attentes étaient assez élevées, et je n’ai pas été déçue! Je vais certainement aller les encourager lorsque la petite entreprise sera installée au Marché Jean-Talon (et, sur leur page Facebook, il est indiqué que leurs produits seront disponibles en vrac, comme chez le boucher ou le fromager. Je pourrai donc essayer d’apporter mes contenants! 😉 ).

Pour le festival, ils vendaient leurs produits dans un plus grand format au prix de 5 $ : ça ne se refuse pas! Je suis donc repartie avec la variété Española au paprika fumé qui est très épicée! Comme je passais le restant de la fin de semaine chez mes parents (et que je me suis rendue chez eux directement après ma visite au festival), j’en ai utilisé pour me faire une pizza dimanche soir : ex-cell-ent!

Souper chez mes parents dimanche dernier. Mes grands-parents étaient présents, ce qui explique la nappe rose (et ma mère à sorti les serviettes de table en tissu! :) ).

Souper chez mes parents après ma visite au festival. Mes grands-parents étaient présents, ce qui explique la nappe rose (et ma mère a sorti les serviettes de table en tissu! 🙂 ).

Finalement, vers 11 h, je m’étais dirigée vers le stand du restaurant Aux Vivres puisqu’il n’y avait pas encore trop de monde pour m’acheter un lunch. J’ai choisi la boîte à lunch (5 $) puisque je pouvais la garder dans mon sac en attendant d’avoir faim.

Son contenu : wrap dragon (tempeh mariné, chou rouge, carottes et laitue dans un pita de blé), sauce dragon (une spécialité du restaurant, semble-t-il), salade Maya (haricots noirs, riz basmati, quinoa rouge, lentilles, maïs, céleri, poivron rouge, citron vert, coriandre, huile d’olive, épices) et enfin, un petit brownie aux noix. Évidemment, ça a généré quelques déchets, mais la majorité des emballages étaient recyclables.

J'ai retouché la photo du mieux que j'ai pu, l'éclairage de base étant celui d'une station service...
J’ai retouché la photo du mieux que j’ai pu, l’éclairage de base étant celui d’une station service…

Comme j’ai été dans la salle de conférence de 10 h 30 à 16 h 20 et que je trouve plus ou moins approprié de manger en pleine conférence, j’ai lunché à 17 h dans la voiture de mon grand frère en direction de la maison de mes parents où nous allions souper, ce qui explique la qualité de la photo (prise pendant que mon frère faisait le plein d’essence). Oui, j’avais encore faim arrivée à destination (de la lasagne végétalienne faite par papa, on dit pas non!). 😉

Bref, j’ai eu une journée bien remplie, samedi dernier. Je suis surtout extrêmement heureuse de voir que le festival ait encore été victime de son succès! Évidemment, il y aura encore des ajustements à faire pour la prochaine édition : jamais 2 sans 3, comme on dit! Somme toute, c’était un très bel évènement : bravo à l’équipe de bénévoles pour votre travail et à l’année prochaine!

Avez-vous réussi à vous faufiler dans la foule?

7 Comments

  1. Rétrolien Festival végane de Montréal : une première réussie! – LE BLOG DE JULE

  2. Rétrolien J’ai testé : le fromage original de Field Roast [végane] – LE BLOG DE JULE

  3. Rétrolien Lecture : « Je mange avec ma tête  d’Élise Desaulniers [Éco-défi novembre 2015] | LE BLOG DE JULE «

  4. veganbabette 13 novembre 2015 à 21 h 21

    J’aime beaucoup ton récapitulatif de l’événement. La foule était très dense, en effet, et j’ai fait l’erreur de sortir en milieu d’après-midi. Je ne m’attendais pas à devoir faire la queue au retour! Même la file pour assister aux conférences était « complète » à un certain moment.

    Ta pizza a l’air excellente.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 13 novembre 2015 à 21 h 42

      Je pense que c’est pendant la 3ième ou 4ième conférence qu’on nous a averti qu’il y avait beaucoup de monde en ligne pour assister aux conférences, alors je me suis dit que sortir serait une mauvaise idée!

      Et la pizza était très, très bonne! 😉 J’ai vraiment hâte que la boutique de Gusta ouvre ses portes, je n’ai pas encore eu la chance de goûter à leurs fromages!

      Répondre
      1. veganbabette 13 novembre 2015 à 21 h 44

        L’an prochain, j’arrive avant l’ouverture et je vais vite à la salle de conférences =)

        Gusta a aussi fait goûter du fromage fondu un peu plus tard. C’était excellent. La boutique sera à une dizaine de minutes à pied de chez moi, j’ai hâte!

        Répondre
        1. JULE - Auteure 13 novembre 2015 à 21 h 56

          Chanceuse! Dans mon cas, je vais devoir prévoir un peu plus mes déplacements, mais ça va clairement en valoir la peine!

          Répondre

Commentaires ou question?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *