Dernière mise à jour : 21/11/2017

Si vous avez un petit contenant pour vos matières organiques qui traîne sur le comptoir ou dans une armoire, vous avez fort probablement déjà eu affaire à une invasion (petite ou majeure) de mouches à fruit. Ces petites bestioles peuvent rapidement nous rendre complètement fou et essayer de s’en débarrasser avec l’aspirateur n’est pas toujours une tâche facile (et agréable).

Chez mes parents, nous utilisions la technique du « fond de bouteille de vin » : lorsque vous avez une bouteille de vin vide (rouge, blanc, rosé, peu importe), déposez tout simplement un petit entonnoir dans l’ouverture de la bouteille, sans rincer cette dernière. Les mouches, attirées par l’odeur du vin, entreront (très lentement, mais sûrement) dans la bouteille sans être capable d’en ressortir puisque leurs ailes ne leur permettent pas de voler en ligne droite à la verticale!

TADAA!
TADAA!

Mais si, comme moi, vous ne buvez pas de vin, la même technique fonctionne avec du vinaigre blanc : j’en verse une petite quantité dans une bouteille (que j’ai trouvé dehors, devant mon immeuble) et j’ajoute un peu de jus de citron pour masquer l’odeur du vinaigre. Comme vous pouvez le constater, ça fonctionne très bien, il suffit de changer le vinaigre lorsqu’il change de couleur (je vous épargne les détails 😉 ).

Mise à jour 21/11/2017 : Une technique encore plus efficace est de garder les matières organiques au congélateur! Depuis que j’utilise cette méthode, je n’ai pratiquement jamais de mouches chez moi!

16 Comments

  1. Rétrolien Zéro déchet : gérer les déchets – LE BLOG DE JULE

  2. meliecote 6 août 2015 à 12 h 22

    Excellent truc, j’ai justement ce problème dans le coin de mon contenant de compost 🙂

    Répondre
    1. JULE - Auteure 6 août 2015 à 12 h 59

      @meliecote : J’ai un truc encore plus efficace maintenant : je garde les matières organiques au congélateur et je n’en ai plus du tout, mais je garde tout de même le piège pour les fois où j’achète des bananes. 🙂

      Répondre
      1. Pauline Mathieu 5 décembre 2017 à 4 h 51

        Bonjour Julie, Pour bien comprendre : vous mettez les déchets au congélateur puis vous les versez dans votre lombricomposteur. Mais gelés, ne vont-ils pas détremper l’intérieur du lombricomposteur ou ralentir fortement l’activité des vers qui n’aiment pas le froid ? Merci pour votre réponse !

        Répondre
        1. Jule - Auteure 5 décembre 2017 à 9 h 30

          @Pauline : Je n’utilise pas de lombricomposteur (et n’en ai jamais utilisé). J’utilise le service de collecte des matières organiques de mon arrondissement. Garder ses matières organiques au congélateur fait même partie des recommandations faites aux citoyens (j’ai travaillé pour mon éco-quartier sur ce dossier), particulièrement pour la viande en période de chaleur.

          Je ne consomme pas de viande, mais comme il fait chaud chez moi (souvent autour de 30°C en hiver – je n’ai pas de contrôle sur le chauffage), ça m’évite d’avoir des mouches, comme je l’explique dans l’article. 🙂

          Répondre
  3. Rétrolien Zéro déchet : gérer les déchets #2 | LE BLOG DE JULE

  4. Chachouminimaliste 16 avril 2015 à 11 h 17

    lorsque tu es seule, tu devrais utiliser des poubelles + petites (comme celle de ta chambre par exemple) . Elle se remplira + vite et tu la sortiras + souvent mais tu n’auras pas ce problème de mouche.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 16 avril 2015 à 11 h 36

      @Chachouminimaliste : Toutes les poubelles que nous avons (parce que nous sommes trois jusqu’en juin) sont petites, à l’exception de celle pour le « compost », que je vide lorsqu’elle est à moitié pleine (ou quand il commence à avoir trop de mouche). Mais même à ça, c’est tellement chaud et humide dans ma cuisine que peu importe combien de temps passe avant que je ne vide le « compost », j’ai toujours des mouches. C’est tannant, mais bon, je vis avec! 😉

      Répondre
  5. veganbabette 16 avril 2015 à 10 h 41

    Merci pour ces trucs =) J’en avais essayé certains l’an dernier, mais ça n’avait pas fonctionné.

    Tu as déjà des mouches à fruits?

    Répondre
    1. JULE - Auteure 16 avril 2015 à 10 h 47

      @veganbabette : J’en ai eu tout l’hiver (et même en automne!). 🙁 Mais au moins elles se tiennent en majorité dans le coin où il y a le piège, alors c’est pas si mal!

      Répondre
      1. veganbabette 16 avril 2015 à 13 h 04

        Mais mets-tu un couvercle étanche sur ton compost?

        Répondre
        1. JULE - Auteure 16 avril 2015 à 13 h 11

          @veganbabette : J’ai une poubelle qui ressemble beaucoup à celle-ci : http://bit.ly/1IP7Og0, donc le couvercle est plus ou moins étanche. Mais je pense sérieusement commencer à garder les matières organiques au congélateur, surtout que maintenant j’ai un congélateur assez grand pour le faire.

          Répondre
          1. veganbabette 16 avril 2015 à 14 h 47

            Et tu mets tes déchets organiques dans des sacs de plastique là-dedans? Tu t’en débarasses comment?

            Pas bête l’idée du congélateur. Moi, je mets mon compost dans un pot de crème glacée Coaticook que je laisse sur le comptoir avec le couvercle. Quand il est plein, je vide le contenu dans un sac compostable que je referme, (et rempli jusqu’à ce qu’il soit plein et que je le referme avec des noeuds) et que je place dans le petit contenant fourni par la ville avant de le jeter dans le gros bac brun. Et je lave mon contenant de crème glacée chaque fois que je le vide, sinon ça pue rapidement.

          2. JULE - Auteure 16 avril 2015 à 15 h 18

            @veganbabette : Je les mets dans des sacs biodégradables et comme il n’y a pas encore de collectes des matières organiques dans mon coin (mais ça s’en vient!), je dois malheureusement les jeter quand même à la poubelle; je sépare ce qui est compostable des « vrais » déchets pour en prendre l’habitude et pour mieux visualiser les déchets qu’on jette vraiment.

            Pour ce qui est de l’idée du congélateur, je l’ai prise sur le blogue Trash Is For Tossers : http://www.trashisfortossers.com/2013/06/composting-in-city.html

          3. JULE - Auteure 17 avril 2015 à 11 h 43

            @La Boîte À Terre : Super, merci! 🙂

Commentaires ou question?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *