Pages


Dernière mise à jour : 28/12/2020

Comment ai-je débuté à bloguer ici?

Je précise « ici » puisque j’ai eu plusieurs blogues avant celui-ci, sur lesquels je partageais principalement mes découvertes musicales. Vous aurez donc deviné qu’aucun d’eux n’a fonctionné…

Créé en juillet 2013 comme journal de bord lors de ma transition vers le véganisme, mon blogue est désormais un recueil de mes trucs pour être plus écolo au quotidien, plus particulièrement le véganisme et ma démarche vers un mode de vie « zéro déchet ».

Avant de s’appeler Écolo imparfaite, le blogue a eu deux noms : Dans mon bedon (quand je ne parlais que de ma transition vers le véganisme), puis Le blog de Jule. Pour ce dernier nom, le slogan était « écolo imparfaite » depuis janvier 2016 puisque j’étais tannée de me faire dire que je ne suis pas parfaite parce que je ne fais pas telle ou telle chose. Depuis, je n’ai plus eu ce genre de remarque!

À qui s’adresse ce blogue?

Vu ma situation, je dirais que ce blogue s’adresse davantage aux étudiants (Cégep et université), aux personnes qui vivent seules ou en colocation/couple. Je ne suis définitivement pas la personne la mieux placée pour ce qui est de la conciliation famille-mode de vie écoresponsable, mais j’ai tout de même quelques pistes sur le sujet.

Petit retour en arrière pour comprendre le pourquoi du comment

Transition vers le véganisme

Au début de l’année 2013, alors que j’habitais encore en résidences lors de mes études au Cégep, j’ai remarqué que mon alimentation n’était plus très équilibré : je ne mangeais presque plus de viande parce que je n’en avais pas envie. Du coup, j’étais anormalement fatiguée, ce qui ne m’aidait certainement pas dans mes études.

J’ai donc commencé à faire de petites recherches sur le végétarisme dans mes temps libres et, étonnamment, je trouvais plus d’informations sur le véganisme (que je ne connaissais pas du tout à cette époque). Ayant toujours été fascinée par les animaux, l’idée m’a tout de suite charmé, mais… est-il vraiment possible d’être en santé sans consommer de produits d’origine animale?

J’ai rapidement eu ma réponse : oui! Je n’ai toutefois pas commencé à changer mes habitudes alimentaires avant la fin de l’été 2013, puisque j’avais peur de la réaction de mes proches. C’est d’ailleurs pendant cette période, soit très précisément le 31 juillet 2013, que j’ai créé Dans mon bedon.

Finalement, je n’avais aucune raison d’avoir peur puisque j’ai la chance d’avoir un entourage ouvert d’esprit. Le fait que je m’étais informée sur le sujet pendant des mois avant d’annoncer ce gros changement a sûrement été rassurant pour eux (surtout ma famille)! Je suis donc officiellement végane depuis le 7 septembre 2013.

La découverte du mode de vie zéro déchet

Puis, en février 2014, je voulais regarder une entrevue à l’émission Tout le monde en parle en différé, mais la description d’une autre entrevue a attiré mon œil : une famille californienne de quatre ne produisant qu’un litre de déchets par an. J’étais septique, mais intriguée. Il s’agissait d’une entrevue avec Bea Johnson. Après avoir regardé ladite entrevue sur son mode de vie zéro déchet, j’étais tellement vendue à l’idée que j’ai complètement oublié quelle entrevue je voulais voir en premier lieu! Le mois suivant, j’ai acheté son livre et l’ai lu en entier le même jour.

Voulant aborder ce nouveau sujet sur le blogue (d’ailleurs, il semble que je sois une des premières blogueuses zéro déchet au Québec), j’ai changé son nom pour Le blog de Jule. Pourquoi Jule, et non Julie? Tout simplement parce que Le blog de Julie était déjà utilisé, parce que je me doutais que je voudrais aborder plusieurs sujets dans le futur et parce qu’on n’a jamais trop de surnoms. 😉

Après avoir fait beaucoup recherches, comme pour le véganisme, je me suis officiellement lancée dans l’aventure zéro déchet le 7 septembre 2014, jour de mon 1er « véganniversaire ».

« Écolo imparfaite », un nom rassembleur

Après des mois de réflexion, j’ai décidé de consacrer ce blogue à mon côté écolo (parce que j’ai songé à aborder des sujets plus artistiques sur la même plateforme). J’ai jugé que c’était mieux comme ça, alors j’ai simplement repris le slogan du blogue pour en faire son titre : Écolo imparfaite.

J’abordais donc principalement les modes de vie végane et zéro déchet, avec une touche de minimalisme à l’occasion. Je testais aussi à l’occasion des produits et des adresses (boutiques, restos et compagnie), dépendamment de mon budget ou des propositions qu’on me faisait. 😉

« Écolo imparfait.e », je l’ai vu utilisé par plusieurs personnes pour se décrire après mon changement de nom. Je pense que ça a aidé beaucoup de monde a déculpabiliser de ne pas faire X ou Y et de se concentrer sur ce qui pouvait être fait selon leur réalité. Je suis ben fière de ça!

Aujourd’hui

J’ai décidé de mettre fin au projet à la fin du mois de décembre 2020 pour me consacrer à d’autres projets. Pour plus de détails. allez lire la publication finale.

Si jamais vous voulez m’ajouter à vos contacts Linked In, envoyez-moi un petit message sur le réseau pour me faire savoir que vous êtes passé par ici! 🙂


Partenariats, commandites et conférences

Je n’accepte désormais aucune offre de partenariat et de commandites. Pour plus de détails à ce propos, je vous invite à consulter la page Partenariats et services et la politique éditoriale du blogue.

Pareil pour les conférences : je n’en donne plus (depuis longtemps).

Médias

Depuis sa création, le blogue et mon parcours d’écolo imparfaite ont été mentionnés dans les médias à plusieurs reprises. Vous pouvez retrouver la liste de ces mentions sur la page Médias.

Photos

Toutes les photos sur le blogue sont prises par moi-même, sauf mention du contraire. Si vous désirez en utiliser une ou plusieurs, veuillez me contacter.

Dans le cas des photos utilisées pour illustrer les Portraits d’écolos imparfait(e)s, ce sont les participant(e)s qui me les ont fournies. Vous n’avez donc pas le droit de les utiliser sans leur autorisation.

Dernière mise à jour : 28/12/2020

Hello! Moi, c’est Julie.

En bref

Originaire de la région de Vaudreuil-Soulanges et Montréalaise d’adoption, je joue avec les mots, les notes et les images.

Dès mon plus jeune âge, j’ai été attirée par les arts : d’abord le dessin et la peinture, puis la danse, le théâtre, l’écriture et la musique. À cette liste se sont récemment ajoutés la photographie et le montage vidéo (je tiens à préciser que c’est plus qu’amateur, mon affaire!).

J’ai aussi une fascination pour le monde animal depuis toujours. Les questions environnementales me tiennent énormément à cœur entre autres pour eux… Assez avoir blogué depuis plusieurs années sur le sujet!

Vie professionnelle

Pour en savoir plus sur mon parcours et mes autres activités professionnelles, visitez mon site web.

Autre projets

Pour connaître mes autres projets en cours, consultez la page Maintenant de mon site web.