Dernière mise à jour : 29/11/2017

Comme promis dans l’article où je vous partageais mes premières impressions sur le shampoing en barre de The Soap Work, c’est l’heure du bilan après un mois d’utilisation! Et comme pour l’article précédent, j’ai gardé mes cheveux au naturel pour les photos (sauf que cette fois, ils étaient complètement secs).

Alors, ça passe ou ça casse?

shampoo-soap-work-1-mois
Va falloir continuer de chercher… #facedefillepasconvaincue

Ça casse.

Autant j’adore le savon de la même compagnie que j’utilise pour le corps, autant je ne sais pas trop quoi penser de ce produit. Disons que j’étais contente d’avoir les cheveux assez longs pour les attacher et qu’on soit présentement au beau milieu de l’hiver pour porter une tuque dès que je sors de chez moi (oui, même si je suis à l’intérieur – mais je le fais tout le temps de toute façon parce que je déteste me coiffer et parce que je suis un peu frileuse)!

Après m’être lavé les cheveux, ces derniers sont parfois lisses et doux, et d’autres fois, ils semblent cireux (je ne trouve pas de meilleur mot pour décrire la sensation). C’est que le shampoing est vraiment difficile à bien rincer, surtout lorsqu’on a une crinière épaisse comme la mienne.

Comme j’ai eu de la difficulté à bien nettoyer mon cuir chevelu, mes cheveux redeviennent sales et gras plus rapidement (et habituellement, je me lave les cheveux 1 fois par semaine parce que c’est une des choses que j’aime le moins faire). Ils sont aussi beaucoup plus secs qu’avant à partir des pointes, et ce, même si j’utilise du revitalisant.

Et je les ai lavé la veille! :(
Et je les ai lavé la veille! 🙁

Aussi, mes cheveux semblent plus épais, ce qui n’est pas un effet particulièrement intéressant dans mon cas, mais qui peut intéresser les personnes avec les cheveux fins et/ou courts.

Mes cheveux se démêlent bien après les avoir lavés, mais dès que je les attache une fois, ils se mêlent plus facilement, ce qui ne m’arrivait pratiquement jamais avec le shampoing que j’utilisais auparavant. J’ai aussi remarqué que lorsque je détache mes cheveux, ils ont tendance à (trop) bien garder la forme…

C'est juste moi ou mes cheveux semblent être en plastique?
C’est juste moi ou mes cheveux semblent être en plastique?

Alors, je fais quoi?

Pour l’instant, je vois ce shampooing comme un  dépanneur, mais vraiment pas comme un shampooing régulier. Je vais le terminer comme savon pour le corps pour ne pas le jeter, alors je vais temporairement utiliser le shampooing de mon frère (pas naturel et très commercial) pour quelques temps. J’ai le savon 3-en-1 de Druide dans ma mire : je devrais mettre la main dessus bientôt.

C’est dommage, mais c’est ça qui est ça : ce n’est clairement pas un shampoing pour moi! Je n’ai vraiment pas eu beaucoup de mauvaises expériences depuis que je me suis lancée dans le zéro déchet, donc je ne me plaindrai pas trop et je me doutais bien qu’avec ce type de produit, c’était très susceptible d’arriver. 😉

Avez-vous déjà eu de mauvaises expériences avec des produits naturels et/ou faits maison?

Enregistrer

37 Comments

  1. Rétrolien 2016, l’année où le zéro déchet est (presque) devenu « mainstream » [blogo-bilan 2016] – LE BLOG DE JULE

  2. Rétrolien J’ai testé : le savon corporel vivifiant de Druide (zestes d’agrumes) – LE BLOG DE JULE

  3. Rétrolien Nouvelles en vrac #4 – LE BLOG DE JULE

  4. Rétrolien Nouvelles en vrac #3 – LE BLOG DE JULE

  5. Andréanne 2 mars 2016 à 13 h 13

    J’ai essayé plusieurs shampoing en barre qui ne fonctionne pas sur moi non plus, j’ai même essayé les savons que je fais moi-même et sur mes cheveux et sur ceux de mon chum non plus ça ne donne pas un beau résultat 🙁 Le meilleur shampoing que j’ai et que je continue d’utiliser (autant pour l’effet, que pour sa composition qui est vraiment bien! Et je suis sévère pour les ingrédients!) c’est le shampoing druide pur et pure. Les autres shampoings de la marque n’ont pas une aussi belle composition d’ingrédients. Malheureusement je n’arrive pas à me le procurer en vrac 🙁 Mes deux plus gros défis c’est le déo et le shampoing dans mon cas…J’ai fait le no poo pendant environ 9 mois. Ça fonctionne bien, mais dans mon cas c,était max au deux semaines pour mes cheveux et la deuxième ce n’est pas trop top….Donc je faisais mon no-poo une fois par semaine. C’était bien, mais ça donne pas beaucoup de flexibilité, par exemple si j’avais un événement pour lequel j’avais envie d’avoir des cheveux fraichement lavé mais que ça faisait moins d’une semaine que j’avais fais mon no-poo au bic, bin fallait j’oublie le projet car le no-poo au bic c’est vraiment au gros max 1 fois par semaine, plus que ça c’est irritant. Je m’en fait encore de temps en temps. J’alterne entre mon druide et mon bicarbonate pour le moment! Merci pour ton article en tout cas 🙂

    Répondre
    1. JULE - Auteure 3 mars 2016 à 10 h 23

      As-tu pensé à contacter Druide pour leur demander si le shampooing que tu utilises est disponible en vrac, ou s’il est possible de rendre ça possible? Tu pourrais avoir des surprises! 😉

      Répondre
      1. Andréanne 3 mars 2016 à 14 h 39

        Je pourrais vérifier avec eux c’est une bonne idée 🙂 Par contre, mon problème vient surtout du fait que j’habite à Sorel…Watch out pour trouver du vrac 😛 Pour l’alimentation c’est pas possible, mais pour du shampoing je pourrais faire un peu de route pour faire des provisions pour l’année, ça pourrait valoir la peine s’il est dispo en vrac! Merci de ta réponse!

        Répondre
        1. JULE - Auteure 3 mars 2016 à 14 h 47

          Si on ne demande pas à avoir de l’offre en vrac, les commerçants ne le sauront jamais! 😉 Parles-en aussi autour de toi, peut-être que d’autres personnes de ta région seraient intéressés!

          Répondre
          1. Andréanne 3 mars 2016 à 14 h 55

            Haa oui oui ça c’est certain! J’énerve tous les commerces autour de chez moi 😛 mais ils me répondent tous qu’à Sorel il n’y a pas assez de demande pour ça et que pour eux ça ne vaut pas la peine 🙁 Un jour peut-être! Je fonctionne autrement, comme pour mes pâtes alimentaires je les prends dans des boîtes de carton plutôt que dans des sacs de plastiques par exemple. Bref, plus de cassage de tête, mais je réussis pareil à faire un peu mon zéro déchet façon région!

          2. JULE - Auteure 3 mars 2016 à 16 h 17

            De toute façon, le zéro déchet, ce n’est pas une compétition : chacun peut faire sa part selon ses possibilités! Et déjà, être consciente du problème des déchets et un grand pas de franchi! Les mentalités semblent vouloir changer ces temps-ci par rapport au mouvement, j’ai donc bon espoir que dans un futur proche, l’offre en vrac sera plus présente, même en région.

            Lâche pas! 😉

  6. maputna 1 mars 2016 à 8 h 24

    Je fondais tellement d’espoir sur le shampoing en barre de Soap Works. Je ne suis plus sure de vouloir l’essayer. Je n’ai pas le courage d’essayer le no poo à cause de la période de transition « cheveux gras ». Mais le no poo, ça peut très bien marcher : j’ai lavé les cheveux de mon garçon de 6 ans quelques fois seulement au shampoing. Le reste du temps, c’est rinçage à l’eau aux 2 jours et ses cheveux sont superbes!

    Répondre
    1. JULE - Auteure 1 mars 2016 à 9 h 43

      C’est vrai que le no poo, ce n’est pas nécessairement pour tout le monde! Moi-même, je ne sais pas encore si je vais tester la technique ou non!

      Répondre
  7. Rétrolien Zéro déchet : entretenir son sourire – la brosse à dent – LE BLOG DE JULE

  8. Clotilde 28 février 2016 à 5 h 59

    Salut Jule ! J’utilise un shampoing solide vegan Lamazuna (celui pour cheveux normaux) depuis décembre et il est top 🙂 http://www.lamazuna.com/ La composition est nette.
    Sinon il y a aussi ce site toute en transparence: https://www.slow-cosmetique.com/ que tu connais peut-être déjà. Cela dit, ce sont des produits majoritairement faits en France, du coup ça m’arrange parce que ça ne vient pas de loin pour moi, mais par contre ça fait des bornes jusqu’au Canada.
    Bisous et au plaisir de te lire,

    Clotilde

    P.S: j’ai vu il n’y a pas longtemps un tuto youtube pour en fabriquer sinon (reste à trouver les bons ingrédients : https://www.youtube.com/watch?v=ufC2o1o56xA) mais les lamazuna me vont bien donc je n’éprouve pas le besoin de mettre la main à la patte de ce côté-là pour l’instant!

    Répondre
    1. JULE - Auteure 28 février 2016 à 8 h 53

      Super! De mon côté aussi, je préfère trouver un produit près à utiliser plutôt que de le faire moi-même. Je connais de nom le site Slow Cosmétique, mais je n’ai jamais pris le temps d’y jeter un oeil; j’ajoute ça à ma liste de choses à faire! 🙂

      Répondre
  9. mavieecolo 27 février 2016 à 18 h 00

    Coucou Jule! J’ai eu un souci similaire avec un shampoing solide lush : cheveux qui graissent super vite, et que je ne pouvais pas lâcher, gras aux racines et secs aux pointes, bref, shampoing qui fait pas ce qu’on lui demande! Et en fait, c’est qu’il était trop nourrissant (il contenait du beurre de karité), donc j’ai changé pour un shampoing moins nourrissant, mais tout aussi efficace pour juste « laver », et tout va mieux ! ^^ Bon courage pour ta quête du shampoing écolo idéal! ^^

    Répondre
    1. JULE - Auteure 27 février 2016 à 19 h 34

      Peut-être que j’ai eu le même problème! Tant mieux si ça a réglé le tiens. 🙂

      Répondre
  10. Emilie 25 février 2016 à 21 h 00

    Pas convaincue non plus, je suis repassée au shampooing de base!

    Répondre
  11. Laura 23 février 2016 à 10 h 09

    Bonjour! Intéressant comme article car j’ai failli l’acheter hier 😉 J’utilise déjà le savon pour le corps de cette marque depuis deux semaines et je me disais que ça vaudrait le coup de tester. Ton expérience me fait penser à celle que j’ai eu il y quelques années avec du savon d’Alep. Je me lavais le corps avec depuis quelques temps et une amie m’a dit qu’elle l’utilisait aussi en lavage de cheveux, j’ai donc testé et pareil que toi, un effet poisseux assez dérangeant, mes cheveux s’emmêlaient etc J’ai abandonné mais mon amie m’avait dit qu’elle se rinçait toujours les cheveux avec du vinaigre de cidre après son shampoing (en mettre dans un fond de bouteille d’un litre et remplir d’eau), peut-être que ça permet de contrer l’effet (d’ailleurs j’utilise ce mélange en fin de lavage depuis 6 mois pour stopper les pellicules et c’est vraiment efficace).
    Autrement, comme expérience personnelle positive, j’utilise depuis un peu plus d’un an le shampoing en vrac de Lemieux et je suis très satisfaite. J’ai réussi à espacer mes shampoing à 1 fois par semaine, ce qui était impossible pour moi auparavant.
    Merci pour tes articles et de nous faire partager tes expériences 😉

    Répondre
    1. JULE - Auteure 23 février 2016 à 10 h 44

      Moi aussi, j’utilise un savon (que j’adore!) de la même marque, c’est pourquoi je me suis dit que je pouvais bien donner une chance au shampooing! Je vais peut-être essayer le truc du vinaigre de cidre, pour voir si ça change quelque chose. 🙂

      Répondre
  12. noechap 22 février 2016 à 15 h 42

    Merci d’avoir testé pour nous!
    Les shampoings naturels ont le même effet sur moi… cheveux un peu poisseux, rapidement gras, un peu de pellicules pour arroser tout ça! Le bonheur… hmmmm. Que faire?

    Répondre
    1. JULE - Auteure 22 février 2016 à 15 h 59

      De mon côté, c’est le premier shampooing naturel que j’essaie, donc je vais continuer ma quête. 😉 Et si jamais je ne trouve rien qui me convient, peut-être que le no poo est une solution. 🙂

      Répondre
      1. noechap 22 février 2016 à 16 h 02

        Effectivement, le no poo, why not?! Mais c’est psychologique, on a été formaté pour aimer le savon! 🙂

        Répondre
        1. JULE - Auteure 22 février 2016 à 16 h 06

          Moi aussi, je suis encore septique, mais j’ai lu/vu tellement de retours positifs que je me dis « et si ça marchait pour moi? ». 😛

          Répondre
  13. Shelley 22 février 2016 à 14 h 44

    Très intéressant ton article! J’avais essayé le shampoing en barre de The Soap Work et je n’avais vraiment pas aimé moi non plus… Par ailleurs, les produits Druide sont supers! L’Éco-Quartier à Saint-Laurent offre de très bons prix et j’ai eu un coup de coeur pour leur shampoing à la camomille! Sinon, depuis novembre, je fais du no poo et la transition s’est super bien déroulée. Mes cheveux sont soyeux et je suis heureuse de ne plus avoir à aller remplir mes bouteilles de shampoing 😃

    Répondre
    1. JULE - Auteure 22 février 2016 à 15 h 36

      C’est justement à l’éco-quartier que je pensais aller acheter celui de Druide (puisque c’est ridiculement près de chez moi!). Pour le no poo, je ne suis pas encore certaine de vouloir tester… peut-être un de mes points à améliorer en 2017? 😉

      Répondre
  14. veganbabette 22 février 2016 à 14 h 02

    J’ai déjà utilisé ce shampooing, et je n’avais rien remarqué de particulier (ni bon ni mauvais). Je préfère toutefois de loin les shampooings en barre de Lush, qui sentent bon et donnent de bons résultats.

    J’ai aussi bien aimé les shampooings en vrac Lemieux, mais ça fait des lustres que j’en ai utilisé.

    Et à ma grande déception, j’ai détesté les shampooings Oneka.

    J’aime bien les shampooings Druide, mais je ne connais pas le 3 en 1.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 22 février 2016 à 14 h 20

      Wow, tu en as essayé beaucoup! Lush et Oneka sont les prochains sur ma liste si jamais le Druide ne fonctionne pas pour moi (celui de Druide est vendu en vrac à 5 minutes de chez moi, c’est pourquoi je le favorise en ce moment). 🙂

      Répondre
      1. veganbabette 22 février 2016 à 14 h 22

        Ça doit être pratique aussi. Tu peux en prendre un peu seulement pour voir si ça te plaît avant d’en acheter une plus grosse quantité.

        Répondre
        1. JULE - Auteure 22 février 2016 à 14 h 39

          Exact! 😉

          Répondre
  15. Mélanie 22 février 2016 à 12 h 29

    J’ai essayé le shampoing en barre madame Tignasse de la Savonnerie des dilligences. Les premiers lavages ont donné de beaux résultats, mais plus je l’utilisait, plus mes cheveux étaient gras et plus je faisais de pellicules. Je suis passée au Oneka en vrac, qui est satisfaisant jusqu’à présent.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 22 février 2016 à 13 h 56

      C’est exactement le même problème que j’ai eu avec ce shampooing! 🙁 Et j’espère que celui d’Oneka sera le bon pour toi! 🙂

      Répondre
  16. Sonia Desruisseaux 22 février 2016 à 9 h 29

    Il y a les produits Oneka (https://onekaelements.com/fr) qui sont disponibles à plusieurs endroits maintenant avec des stations de remplissage. Je n’ai pas testé par contre, pour l’instant je suis satisfaite de ma barre de savon de la savonnerie des Diligences (quoique j’ai dû m’adapter un peu au début pour avoir un bon résultat).

    Répondre
    1. JULE - Auteure 22 février 2016 à 11 h 51

      En effet, quelques personnes m’en ont parlé, et comme les produits Oneka sont véganes, c’est d’autant plus intéressant dans mon cas! 🙂

      Répondre
  17. Danielle 22 février 2016 à 8 h 53

    As-tu essayé les shampoings vendus en vrac à l’Éco-Quartier de Saint-Laurent? J’ai essayé quelques uns de leurs produits mais je ne suis pas encore rendue aux shampoings. (Et moi je m’ennuie du bon vieux temps où l’on pouvait remplir nos contenants au magasin Body Shop!)

    Répondre
    1. JULE - Auteure 22 février 2016 à 9 h 23

      Non, je n’ai pas encore beaucoup fouillé de ce côté-là! Mais semble-t-il que le savon 3 en 1 de Druide (que j’aimerais beaucoup essayer) fait partie des produits disponibles, si je me fie à leur liste de prix (la dernière mise à jour date de juillet dernier, donc c’est à vérifier). 🙂

      http://www.vertcite.ca/ecoboutique/

      Répondre

Commentaires ou question?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *