Dernière mise à jour : 29/11/2017

Je ne sais plus depuis combien de temps mon format géant de shampoing (de salon) trônait sur le bord de ma douche, mais je l’ai enfin terminé la semaine dernière! J’ai donc enfin pu mettre à l’essai le shampoing solide de The Soap Works que j’ai acheté chez Frenco l’été dernier.

Tout comme le savon de la même entreprise que j’ai adopté depuis un bon moment déjà, ce shampoing est végane et vendu sans aucun emballage, outre la minuscule étiquette pour le code barre. Comme il est difficile de trouver des produits véganes et sans emballage, je me devais de lui donner une chance.

« Mais c’est quoi le problème avec les shampoings commerciaux? Les bouteilles sont recyclables, non? »

Oui, elles sont recyclables. Par contre, au Québec, le recyclage n’est pas efficace à 100% et beaucoup de matériaux (carton, verre, métal, plastique) envoyés dans les centres de tri ne sont pas recyclés. Il vaut donc mieux réduire de ce côté là aussi.

De plus, les ingrédients des shampoings des grandes marques sont souvent douteux : c’est bourré de composantes totalement inutiles qui peuvent être dangereuses pour notre santé.

Je n’ai pas pensé à prendre une photo du produit avant de l’utiliser, alors comme il y des cheveux collés dessus, je vais vous épargner ça et vous montrer le produit tel que présenté sur le site de la compagnie. 😉

Présentation du produit
Crédits : site web de la compagnie.

Un autre point intéressant de ce produit est qu’il est un 2-en-1 : shampoing et revitalisant/démêlant. Alors, pour ce premier test, j’ai lavé mes cheveux en utilisant uniquement la barre. En temps normal, j’utilise un revitalisant après avoir fait deux shampoings.

Pour ceux et celles qui sont intéressé(e)s par mon type de cheveux (parce que tous les shampoings ne conviennent pas à tous les types de cheveux), j’ai les cheveux épais qui ne cassent pratiquement pas et j’ai tendance à avoir le cuir chevelu sec. Voilà.

Et si vous me suivez sur Instagram, vous avez sans doute déjà remarqué que je ne suis pas une grande adepte du selfie, mais pour les besoins de l’article, je me suis prêtée au jeu. 😉

Comparaison des shampooings
À gauche : photo prise il y a un mois (du coup, je remarque que mes cheveux pousse très vite). Je faisais des tests de lumière (avec mon t-shirt troqué) avec ma nouvelle caméra et ça adonne que je venais de me laver les cheveux. À droite : après mon test du shampoing solide de The Soap Work, cheveux secs.

Les cheveux pas placés, pas de maquillage, pas de retouche (sur les deux photos – sauf pour la lumière et la saturation) : plus naturelle que ça, tu meurs. 😉

Bref, mes premières impressions :

Parfum

Pas de parfum particulier, ça sent « le propre » et c’est tout ce que je demande. Je déteste les produits très parfumés, donc la grande majorité des produits commerciaux.

Mousse

Il mousse un peu moins bien qu’un shampoing régulier, mais ce n’est pas un critère très important pour moi. Étant aussi un démêlant, les cheveux ne prennent pas en mottons pendant qu’on se lave la crinière.

Sensation de propreté/état de la tignasse (cheveux mouillés)

Comme après un shampoing régulier : le fond de ma tête et mes cheveux me semblent propres et ils se démêlent facilement. Ça, c’est un critère important pour moi vu la quantité de cheveux que j’ai sur le crâne!

Sensation de propreté/état de la tignasse (cheveux secs)

Sensiblement comme d’habitude, mes cheveux n’ont pas l’air gras, mais ils sont un peu moins doux qu’avec mon shampooing habituel. Je ferai un test avec mon revitalisant après mes shampooings, pour voir si ça fait une grosse différence, mais avoir les cheveux moins doux ne me dérange pas pour autant, même si j’ai l’impression d’en avoir encore plus épais qu’en temps normal (je ne sais pas trop pourquoi j’ai cette impression).

Sinon, mes cheveux se démêlent toujours bien et je ne ressens aucunement le besoin de me relaver les cheveux, ce qui est probablement le point le plus important!

Côté et dessus de tête.
Cheveux presque secs (ça prend une éternité, sécher ma tignasse).

***

Ouf, je ne pensais pas que cet article serait de cette longueur!

En conclusion, je suis satisfaite du produit jusqu’à maintenant. Je vais tout de même attendre quelques lavages de tête supplémentaires avant de décider si je vais racheter le produit ou pas. Je vous refais un bilan après un mois d’utilisation!

Quel type de shampoing utilisez-vous?

Liquide ou solide? Commercial ou naturel? Emballé ou en vrac?

27 Comments

  1. Rétrolien 2016, l’année où le zéro déchet est (presque) devenu « mainstream » [blogo-bilan 2016] – LE BLOG DE JULE

  2. Rétrolien J’ai testé : le savon corporel vivifiant de Druide (zestes d’agrumes) – LE BLOG DE JULE

  3. Rétrolien J’ai testé : le shampooing en barre de The Soap Works [Bilan 1 mois] – LE BLOG DE JULE

  4. Michèle 3 février 2016 à 17 h 44

    J’ai commencé à fabriquer mon propre shampoing à partir d’ingrédients naturels, c’est une question d’essai-erreur à tout coup. La première version décidemment trop riche m’a laissé une touffe graisseuse (en fait je l’utiliserais comme traitement) Par la suite, j’ai ajouté à cette recette du savon de castille afin d’éviter l’effet « livre de beurre ». C’est encore trop riche pour mes cheveux, alors comme j’en ai pratiquement 1 litre, toute la famille aura l’air d’avoir les cheveux gras le temps qu’on le termine….lolll sans blague, prochaine recette, je vais couper de moitié le lait de coco ainsi que les huiles. Voici la recette (pour ceux qui ont les cheveux très secs) 1 boite de lait de coco, 1 cat d’huile de jojoba, 1 cat d’huile de ricin, 2 cas de miel biologique, 2 cas de vinaigre de cidre de pomme biologique, 1 cat d’huile essentielle de votre choix (j’ai pris lavande). D’autres ont fait des essais?

    Répondre
    1. JULE - Auteure 3 février 2016 à 19 h 16

      Les recettes maison, c’est jamais simple, en effet! Merci d’avoir partagé votre recette ici. 🙂

      Répondre
  5. Rétrolien Une salle de bain épurée | Tranches de Pimou(s)

  6. Maryse Aubert 24 janvier 2016 à 12 h 12

    Moi j’utilise le Savon 3 en 1 de chez Lemieux (savon main, corps et cheveux en un) et j’ai aucun problème. J’utilise aussi leur revitalisant en vrac. J’ai les cheveux super épais et frisés, et ça fait très bien. J’aime le fait que ce soit en vrac, je ramène ma propre bouteille.
    Par contre, j’aimerais essayer une version solide pour le voyage, c’est beaucoup plus pratique!

    Répondre
    1. JULE - Auteure 24 janvier 2016 à 13 h 49

      Le savon 3-en-1 de Lemieux est sur ma liste de produits à essayer, ça me rassure de savoir que ça fonctionne pour tes cheveux épais!

      Répondre
  7. Juliette 20 janvier 2016 à 5 h 20

    Je découvre tout juste ton blog qui est super intéressant !! J’ai arrêté les shampoings « classiques » depuis un an maintenant et je le fabrique maintenant avec une base neutre de chez Aroma-Zone et des actifs du genre Huiles essentielles. Mais c’est vrai qu’il reste des emballages du coup j’ai bien envie de me mettre aussi au shampoing solide, notamment via une nouvelle marque qui monte en France « Lamazuna » et qui propose des produits cosmétiques zéro déchet et vegan ! Ils font aussi des déodorants et dentifrices solides !

    Répondre
    1. JULE - Auteure 20 janvier 2016 à 15 h 35

      J’entends beaucoup parler en bien de Lamazuna! Leurs produits sont vraiment intéressants, c’est dommage qu’ils ne soient pas distribués au Québec (un jour peut-être)! Heureuse de voir que mon blogue te plaît. 🙂

      Répondre
      1. Juliette 21 janvier 2016 à 3 h 37

        Ah oui effectivement c’est dommage mais vous avez l’air d’avoir plein de choses top chez vous (notamment tous les supermarchés qui vendent en vrac !). Mais effectivement leurs produits sont très sympa je pense bientôt craquer pour le dentifrice et le shampoing solide 🙂

        Répondre
        1. JULE - Auteure 21 janvier 2016 à 12 h 19

          Pour les endroits en vrac, il n’y en a pas tant que ça dès qu’on sort de la ville, et il n’y en a vraiment pas beaucoup qui où on peut faire des courses « complètes ». J’ai l’impression que les choses bougent plus rapidement en Europe qu’ici! 😉

          Répondre
  8. minachoux 19 janvier 2016 à 17 h 17

    Hello,

    Ici en France j’ai acheté un shampoing solide vendu en vrac chez day by day et certifié vegan cruetly free de chez Pachamamaï une entreprise française basée dans les Yvelines c’est à base d’argile verte. C’est la verso Pure pour cheveux normaux la composition est :
    Sodium cocoyl isethionate
    huiles bio de coco et ricin 
    huile essentielle bio de menthe poivrée
    glycérine,Beurre de coco
    Huile de baobab
    Glycérine
    Argiles

    Je ne l’ai pas encore utilisé j’attends de terminer mon shampoing cattier mais il sent très bon !! Je viendrai dire s’il est efficace.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 19 janvier 2016 à 17 h 20

      Un produit local en plus, super! J’attends ton avis alors. 🙂

      Répondre
  9. Kolibri 19 janvier 2016 à 11 h 33

    Ça faisait deux ans que je n’avais pas utilisé de shampoing… Et puis là, avec l’hiver, l’arrêt de la pilule et mes cheveux plus courts, je n’ai pas trouvé d’autres solutions que de m’y remettre! J’aime beaucoup le oneka en vrac, une fois par semaine, pour l’instant! Mais peut-être que je pourrais tester un solide cet été, surtout si je pars en voyage, parce que transporter du liquide dans les bagages, ce n’est jamais super! 🙂 Tu nous en donnera des nouvelles après un moment d’utilisation pour voir si c’est une solution à long terme… parce que vois-tu, je crois que l’on a à peu près le même genre de cheveux, alors je crois que je peux me fier à tes tests! 😉

    Répondre
    1. JULE - Auteure 19 janvier 2016 à 17 h 19

      De mon côté, quand j’ai arrêté la pilule, je n’avais remarqué pratiquement aucun changement, si ce n’est que j’avais un ou deux minuscules boutons de temps en temps (avec lesquels j’arrive très bien à vivre). Et en hiver, dès que je sors de chez moi, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, j’ai une tuque sur la tête que mes cheveux soient propres ou non… comme ça, je n’ai pas à me coiffer. 😉

      Répondre
      1. Kolibri 19 janvier 2016 à 20 h 00

        ha lala! Ce n’est pas du tout mon cas suite à l’arrêt de la pilule! C’est un beau capharnaüm, mais je m’y fais, ça se replace petit à petit… Mais j’en parlerai sûrement dans un prochain article! 🙂

        Répondre
  10. csil 19 janvier 2016 à 9 h 03

    Bonjour. Je viens de découvrir votre blog. Pour mes cheveux, je fais un rinçage à l’eau froide + vinaigre. Ils sèchent bien mieux ainsi je trouve, il sont aussi plus doux.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 19 janvier 2016 à 17 h 15

      Avec la crinière que j’ai, je me demande si ce serait efficace… Peut-être un jour prendrai-je le risque d’essayer! 😉

      Répondre
  11. julienetpia 19 janvier 2016 à 6 h 45

    Hello ! Nous, en France, c’est Lush aussi, et on est très content pour le moment (3 semaines d utilisation seulement) ! on a aussi des pastilles « dentifrice » qui tiennent dans une boite d’allumettes. C’est Lush aussi.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 19 janvier 2016 à 17 h 09

      Ça fait plusieurs fois que j’entends parler des pastilles de dentifrice de Lush, je vais peut-être les essayer un jour, par curiosité! 🙂

      Répondre
  12. Lauraki 18 janvier 2016 à 22 h 06

    J’utilise en alternance le Oneka en vrac aux agrumes et le Madame tignasse, en savon solide de la Savonnerie des diligences. En ce moment, j’ai les cheveux courts, une fois par semaine l’un ou l’autre. L’hiver je n’arrive à guère mieux avec les tuques et autres. Par contre, dès le printemps, je reprends le rythme du no-poo et là, j’arrive à faire des 3-4 semaines sans shampoing régulièrement. L’hiver, c’est vite plus compliqué car avec la tuque, les cheveux graissent plus vite. Mais j’arrive à maintenir une fois par semaine seulement.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 18 janvier 2016 à 23 h 23

      Moi aussi, ces temps-ci, je les lave seulement une fois par semaine… mais c’est juste par paresse! 😉

      Répondre
  13. mavieecolo 18 janvier 2016 à 12 h 49

    J’utilise les shampoings solides Lush depuis plus d’un an maintenant. Ils ne sont pas parfaits c’est vrai (SLS, odeur prononcée qui fait un peu chimique parfois) mais font plutôt bien l’affaire pour le moment et surtout 100% SANS emballage. J’en ai essayé 2 sortes différentes, pour varier. Un savon me dure 3 mois, donc c’est très économique, et pratique dans la trousse de toilettes pendant les vacances! J’ai aussi un après-shampoing/masque à poser de chez LUSH (le Rafistoleur). J’adore l’odeur et le fait de pouvoir apporter les pots en boutique est un vrai plus dans la démarche ZD! En tout cas merci pour ton test ! ^^

    Répondre
    1. JULE - Auteure 18 janvier 2016 à 13 h 12

      C’est vrai que côté emballages, Lush marque des points!

      Répondre
  14. Ming 18 janvier 2016 à 9 h 20

    J’attend ton bilan avec impatience, j’aimerais bien trouver une barre shampooing qui me convient moi aussi…

    J’ai testé celle de Lush il y a quelques années,qui fonctionnait très bien, mais malheureusement, en lisant la liste d’ingrédients, je me suis rendue compte que le produit n’était pas aussi vert que la compagnie le prétendait…

    Ensuite, j’ai essayé la barre Mme Tignasse de la merveilleuse Savonnerie des Diligences, qui ne fut pas très efficace pour mes cheveux très longs et épais. C’était bien au début, mais au bout de quelques semaines, ils sont devenus « cireux » et ternes… Par contre, j’ai donné le reste de ma barre à une amie pour qui ça fonctionne très bien, J’imagine que ça varie selon le type de cheveux.

    Depuis, j’achète en vrac le shampooing de marque Oneka, qui fait très bien l’affaire, mais j’aimerais bien quelque chose de solide qui ne risque pas de couler dans les bagages en voyage et qui me semble aussi durer plus longtemps.

    Répondre
    1. JULE - Auteure 18 janvier 2016 à 10 h 31

      Trouver le bon shampooing, c’est jamais évident! Pour ma part, c’est la première fois que j’explore en dehors des shampooings de salon depuis plusieurs années.

      Au départ, je pensais aussi essayer un shampooing solide de Lush, mais j’ai lu tellement de commentaires contradictoires que je préfère m’abstenir pour le moment.

      J’espère vraiment moi aussi pouvoir trouver un shampooing solide qui me convient, moins de risque de faire des dégâts en le transportant, comme tu dis! 🙂

      Répondre

Commentaires ou question?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *