Écocentres et éco-quartiers : c’est quoi la différence?

À la demande d’une de mes colocs, je vais expliquer la différence entre les écocentres et les éco-quartiers. J’imagine qu’elle n’est pas la seule à confondre les deux.

Écocentres

Les écocentres sont des sites de réemploi et de récupération de matières résiduelles. Vous pouvez aller y porter certains matériaux récupérables, mais pas dans le bac de recyclage, tels des matériaux de construction, des électroménagers, des produits électroniques ou des pneus.

Les matières acceptées peuvent varier d’un écocentre à l’autre. Les infos pour ceux de Montréal peuvent être trouvées sur le site de la Ville. Pour les autres, vérifiez auprès de votre municipalité si 1) vous avez accès à un écocentre ou quelque chose du genre et 2) quelles sont les matières acceptées.

Éco-quartiers

Du côté des éco-quartiers, il s’agit d’un programme de sensibilisation environnementale de la Ville de Montréal. Je suis personnellement beaucoup plus familiarisée avec les éco-quartiers, car j’ai travaillé pour celui de l’arrondissement de Saint-Laurent de l’automne 2016 à l’été 2018.

J’ai d’abord fait partie de la patrouille des matières organiques en 2016, qui consistait à faire du porte-à-porte et des kiosques d’information sur la collecte des matières organiques dans l’arrondissement.

Plus tard, j’ai fait partie de la patrouille verte (que vous avez peut-être, comme moi, croisée cet été). Comme pour la patrouille des matières organiques, c’était beaucoup de porte-à-porte et de kiosques dans les parcs et bibliothèques ainsi que lors d’évènements organisés par l’Arrondissement. On a aussi fait des ateliers dans les camps de jours. Les sujets étaient beaucoup plus variés : compost, économie d’eau et d’énergie, agrile du frêne, recyclage, zéro déchet, réutilisation, verdissement, etc.

Photo prise lors de spectacle pour les enfants organisé par l’Arrondissement de Saint-Laurent. Je suis à droite. 🙃 | Crédit photo : VertCité

Certains éco-quartiers ont également une petite boutique avec des produits écologiques et/ou en vrac (comme celui de Saint-Laurent), mais le plus gros de leur travail est vraiment de faire de la sensibilisation sur le terrain avec les patrouilles (il y a aussi la patrouille bleue, qui se concentre sur l’économie d’eau), des kiosques, des ateliers et des conférences sur divers sujets autour de l’environnement.

Quelques matériaux peuvent être déposés à votre éco-quartier (ex. : piles, ampoules), mais informez-vous avant pour être certain(e).

Pour en savoir plus sur les éco-quartiers montréalais, visitez le site du Regroupement des éco-quartiers.


J’espère que ça vous aide à démêler les deux si vous étiez confus(e)s. J’ai aussi géré la boutique et les appels/courriels à l’éco-quartier de Saint-Laurent à quelques reprises et, croyez-moi, y’en a beaucoup qui voulaient déposer des matériaux de construction dans notre petit local! 😅

Commentaires ou question?

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.