Des boutiques qui emballent épais

Quand vient le temps de s’acheter des vêtements, mes deux colocs doivent presque exclusivement acheter dans le neuf puisqu’elles portent de grandes tailles. Une des deux arrive parfois à trouver des morceaux dans l’usagé, mais c’est plus l’exception que la règle contrairement à moi.

Une d’elles m’a demandé de partager une frustration à ce sujet. Non seulement elle se sent obligée d’encourager certaines entreprises qu’elle préfèrerait ne pas encourager, les commandes sont toujours envoyées et emballées individuellement. Ce qui, hier, a donné ceci suite à sa commande chez Reitmans :

Au total, c’est 8 colis que ma coloc recevra pour des articles commandés en même temps. Elle a contacté Reitmans pour se plaindre de la pratique, mais elle voulait que je partage l’info ici aussi pour les personnes qui, comme elle, n’ont pas le choix d’acheter leurs vêtements neufs.

Selon son expérience, Additionnelle et Wal-Mart font la même chose. Lorsqu’elle a abordé le sujet, je lui ai demandé si ces entreprises avaient toujours fonctionné comme ça ou bien si c’est depuis le début de la pandémie de COVID-19. Elle m’a répondu que ç’a toujours été comme ça pour ces entreprises, en tout cas.

Et mes deux colocs m’ont dit que Reitmans et Additionnelle envoient également des courriels promotionnels chaque jour. On parle donc de pollution physique (emballages), atmosphérique (transport des nombreux colis) et digitale (courriels promotionnels) excessive.

Si jamais vous connaissez d’autres entreprises avec une boutique en ligne qui fonctionnent ainsi (1 article = 1 colis, et non 1 commande = 1 colis) et qui envoient trop de courriels, mentionnez-les dans les commentaires et n’hésitez pas à les contacter pour faire part de votre déception face à cette pratique polluante.

Commentaires ou question?

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.