Dernière mise à jour : 14/02/2018

J’aborde finalement le sujet de la conciliation zéro déchet/chat! C’est un sujet sur lequel je suis trop très questionnée, alors voici mes trucs pour réduire les déchets de Madame Minou. Spoiler alert : les solutions miracles n’existent pas encore.

Cathy et moi - 2010
Une photo floue, mais que j’aime quand même beaucoup, prise en 2010

Nourriture

Depuis que ma chatte a été opérée pour des pierres dans la vessie en 2012, je n’ai pas le choix d’acheter sa nourriture chez le vétérinaire. Pendant une certaine période, je lui donnais moitié croquettes/moitié « mou » puisque c’était supposé l’aider à boire plus. Le problème, c’est que ça commençait à faire trop de déchets à mon goût (et à coûter cher, aussi).

J’ai donc, pendant quelques jours, donné que des croquettes à Madame Minou pour voir si elle buvait de l’eau régulièrement quand même; quand j’étais chez mes parents, Cathy était pratiquement toujours dans la même pièce que moi (dans ma chambre, au deuxième étage) et son bol d’eau était au sous-sol. Elle buvait donc rarement, ce qui a dû causer en partie les pierres dans sa vessie. J’avais alors eu l’idée de mettre un bol d’eau supplémentaire dans ma chambre : elle buvait plus!

Son bol étant tout près de mon bureau dans mon appartement, elle boit régulièrement. J’ai alors commencé à acheter seulement les croquettes, mais le gros format de 16 lbs : légèrement moins d’emballage et un peu moins cher qu’un petit sac + une caisse de 24 boîtes de mou.

Bonus : le sac est recyclable!

Essayer de réduire ses déchets avec un animal de compagnie, c'est pas évident! 🐈 . Comme Madame Minou doit suivre une diète spécifique, je ne peux pas acheter sa nourriture en vrac. Depuis son opération pour des pierres dans la vessie en 2012, je dois acheter celle-ci; au début, je lui donnais un mélange de sec et de « mou » (recommandation de ma vétérinaire), donc ça créait beaucoup de déchets! 🙀 . Depuis un presque 2 ans, j'achète désormais le grand format de la version sèche. Pour un chat, ça prend de 3 à 4 mois avant de voir le fond du sac. Je trouve toujours que ça coûte cher sur le coup, soit environ 90 $, mais je me console en sachant que ça me revient à 22,50 $/mois (c'est pas si pire, pour de la bouffe « spécialisée »). 🐱 . Mise à jour : j'ai oublié de spécifier que le sac est en plastique no 5, alors il va dans le bac de recyclage. Détail important si vous avez vu certains de mes bilans zéro déchet! . . #chat #cat #OnVaSauverLeMonde #zérodéchet #zerowaste #végane #vegan #bloggermtl #écoloimparfaite

A post shared by Julie Gagné | Écolo imparfaite (@ecoloimparfaite) on

Bac à litière

Sacs

J’ai un LitterLocker (pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, voilà), mais j’ai arrêté d’acheter les recharges de sacs (à 6 $ par recharge, la facture monte vite). Je réutilise plutôt les sacs de pain. Tant qu’à acheter des sacs, aussi bien qu’il y ait quelque chose à consommer dedans! 😉

Et pour ceux et celles qui considèrent l’option de jeter les déchets de la litière aux toilettes…

NE FAITES PAS ÇA.

Chat toilette
Mais vous pouvez entraîner votre chat pour qu’il débouche votre toilette si vous cherchez un nouveau passe-temps. Crédit photo.

Je l’écris en gros parce que c’est une fausse solution que je vois beaucoup trop circuler, pas pour vous faire sentir mal! 😉

Pourquoi? Parce que les selles des chats sont souvent porteuses d’une bactérie (Toxoplasma gondii) qui peut être dangereuse pour les humains et la faune aquatique, en plus de bloquer les systèmes des usines d’épuration des eaux.

Pour plus d’informations sur ce sujet en particulier, je vous invite à lire les articles suivants :

Litière

Dans mon cas, c’est compliqué : de la litière, c’est lourd. Je n’ai pas de voiture, alors soit je dois aller en acheter à pied, soit je profite des fins de semaines chez mes parents pour aller en acheter pendant que j’ai accès à une voiture.

Il y a une nouvelle litière légère que j’ai testée : légère pour vrai, le coin litière est globalement moins poussiéreux, le bac est super facile à nettoyer et elle est vendue dans un seau en plastique recyclable (ou réutilisable). Sauf que l’équivalent (en volume) à 10 kg de litière avec cette marque coûte autour de 25 $ + taxes… Pas trop dans mon budget, malheureusement.

Pour ce qui est des litières écologiques, c’est encore trop cher pour mon portefeuille et je n’en ai pas trouvé près de chez moi. J’ai donc abandonné l’idée pour le moment. De toute façon, les chats sont des animaux routiniers, alors vaut mieux ne pas faire de changements trop importants.

Récemment, j’ai acheté 10 kg de litière non agglomérante par accident. Elle était vendue dans un sachet en plastique recyclable seulement et coûtait 1 $ de moins que la litière agglomérante vendue en boîte (avec un sac de plastique à l’intérieur). Je mettrai l’article à jour lorsque Madame Minou l’aura essayé.

Mise à jour : 29/11/2017 : Elle l’a essayé. Elle n’a pas fait de caprice, mais j’ai trouvé ça chiant à nettoyer, donc je suis revenue à la litière agglomérante.

Pour aller plus loin


Voilà, c’est que je fais et ce que j’ai trouvé pour le moment. J’essaierai de mettre cet article à jour lorsque je trouverai d’autres trucs et informations pertinentes sur le sujet!

Rendez-vous la semaine prochaine pour les pitous zéro déchet!

Ce sera évidemment moins complet puisque je n’ai pas de chien, mais bon.

Enregistrer

Enregistrer

21 Comments

  1. Rétrolien Déménagement zéro déchet : possible? | Écolo imparfaite

  2. Rétrolien Nouvelles en vrac n ͦ 4 – LE BLOG DE JULE

  3. Annabelle 22 mars 2017 à 12 h 56

    Salut!
    Je me demandais simplement quelle est la nourriture que tu offres à ton minou? En animalerie ET chez le véto, je n’ai pas trouvé de fameux emballage code 5. Il n’y a que du code 7 aux endroits que je fréquente! :/ Merci

    Répondre
  4. Rétrolien 2016, l’année où le zéro déchet est (presque) devenu « mainstream » [blogo-bilan 2016] – LE BLOG DE JULE

  5. veganbabette 10 mai 2016 à 11 h 29

    Le lien pour le « litter locker » ne semble pas fonctionner… Mais j’ai déjà vu cet article chez une amie et ce serait certainement un bon investissement avec mes trois minets qui produisent pas mal!

    Répondre
    1. JULE - Auteure 10 mai 2016 à 12 h 16

      Merci de m’avoir avertie pour le lien, c’est corrigé! 🙂

      En effet, c’est beaucoup plus avantageux pour les personnes qui ont plusieurs minous sous leur toit!

      Répondre
  6. Rétrolien Lapin zéro déchet – Un kolibri sous la neige

  7. Rétrolien Réduire les déchets de pitou – LE BLOG DE JULE

  8. Marjochka 17 avril 2016 à 13 h 30

    Bonsoir Jule,
    Tout d’abord merci pour tes articles inspirants! (pour mon chat, je crois que c’est trop tard, elle ne changera pas ses habitudes, et pourtant ça m’arrangerait bien!!! )
    Je t’ai nominée au Liebster award https://lesfleursdemarjolaine.co/2016/04/17/liebster-award-instant-perso/
    J’apprécie beaucoup tes articles. Tu es libre de répondre à mes questions et de participer au Liebster Award. Si tu joues le jeu, j’en serais ravie, sinon je comprendrais:-)
    Bonne soirée

    Répondre
    1. JULE - Auteure 18 avril 2016 à 8 h 39

      Merci! 🙂

      Malheureusement, je n’ai plus le temps de participer à la chaîne des Liebster Award, mais ta nomination me fait très plaisir!

      Répondre
  9. Alexandra Gariépy 15 avril 2016 à 21 h 28

    Donc si je comprends bien, même si la municipalité permet de mettre la litière d’animaux dans le compost, je ne devrais pas mettre ma litière de chat dedans pour éviter la contamination? Le chat d’extérieur qui fait ses besoins dehors peut alors lui aussi contaminer..? Et qu’en est-il de la litière/excréments d’autres animaux (ex: foin et excréments de poules, copeaux de bois de rongeurs, excréments de chiens…)??

    Répondre
    1. JULE - Auteure 16 avril 2016 à 17 h 48

      Je n’ai poussé mes recherches aussi loin, donc dans le doute, mieux vaut aller s’informer auprès de sa municipalité, puisque les règlements changent parfois de l’une à l’autre. 🙂

      Répondre
  10. Ma Coach Grano 13 avril 2016 à 0 h 57

    Super ton article miss bravo ! Les chats, une de mes passions que je comprends le moins (les miens, plus ils me rendent folle, plus je les aime), et l’éternel souci du zéro déchet…mais faut pas désespérer, à nous tous on finira bien par trouver une solution pour cette mautadite litière ! Il suffit d’un peu de connaissance et d’une seule bonne idée ! 🙂 Si je peux me permettre de compléter (peut-être que non mais tu peux toujours effacer mon commentaire hihi) de ce que je sais, le parasite vecteur de la toxoplasmose est à craindre en effet, mais lors du compostage de la litière notamment, c’est aussi du E.coli contenu dans les selles dont il faut se méfier. J’ai lu qu’on pouvait incinérer la litière (je ne sais pas ce qu’il en est des gazs émanants de ce processus face à l’environnement par contre donc je ne saurais le recommander) pour détruire les oocytes de toxoplasmes, et qu’ils ne survivent pas dans un climat sec ou par -40…Alors je crois qu’un bac à compost et même en lombricompostage spécialement dédié aux selles de chat peut être envisagé, au moins l’hiver, si on a l’espace et le temps bien sûr pour. Il s’agit de ne pas utiliser ce compost pour de l’alimentation. Tu fais bien de préciser non aux toilettes, car cela est absolument hors de question, par contre, trop peu de gens savent que le simple fait de jouer dans la litière du chat fait que si celui-ci est parasité, alors vous l’êtes probablement déjà aussi. D’où l’importance de faire tester son chat au moins une fois pour les parasites si on en a les moyens, et surtout, d’être très méticuleux dans son hygiène avec la litière. En tant que microbiologiste de profession, j’aimerais conseiller d’utiliser le plus possible un masque et des gants que l’on désinfectera proche de la litière dans un petit récipient dédié (bac de crème glacée par exemple), après chaque usage (Ah oui c’est drastique, mais efficace!) mais c’est plus ou moins écologique pour l’environnement alors c’est un beau dilemme…Après il ne faut pas se voiler la face, beaucoup de personnes jettent leur litière dans les bacs à compost, les chats en liberté viennent souvent « fertiliser » nos jardins quand nous avons le dos tourné, ils enterrent, on ne le sait jamais, et puis le simple fait de laver ses mains après avoir joué dans la litière font que nous contaminons déjà convenablement les nappes phréatiques avec le parasite lorsque notre chat est infecté. Le danger de contamination vient donc vraiment je crois du fait que l’on mange une tomate qui pousse dans une fèce de chat ou de respirer directement les particules parasitaires émanant de celle-ci. Et bien sûr, le danger est totalement réel pour les personnes immunodéficientes et les foetus (donc les femmes enceintes) qui doivent a priori je pense fuir les chats comme la peste. Mais en tant qu’individu sain nous ne sommes que des vecteurs et non des hôtes définitifs pour le parasite.Voilà pourquoi souhaitant avoir d’autres enfants, je laisse mon homme toucher aux déjections, à son plus grand malheur..Par contre avec le E.coli, le danger est bien réel pour tous. Donc la vigilance est de mise, et cela vaut de la même façon avec les déjections canines qui ne sont pas exemptes de parasites et bactéries virulentes !
    Voilà, voilà, j’espère ne pas t’avoir trop saoulée ! Bises !!

    Répondre
  11. Pauline - Shizen 12 avril 2016 à 10 h 57

    Hello ! Je ne savais pas que c’était moyen de jeter ça dans les toilettes. Du coup, je ne comprends pas ce que tu fais avec les déjections…
    (Pas de chat, mais je me renseigne pour la suite 🙂 )

    Répondre
    1. JULE - Auteure 12 avril 2016 à 11 h 18

      Je les mets à la poubelle, pas le choix! Mais comme je l’ai écrit sur ma page « Bilans mensuels », je n’inclus pas les déchets de ma chatte dans mes bilans, je préfère me concentrer sur « mes » déchets. Reste que j’essaie quand même de faire de mon mieux de ce côté-là aussi. 🙂

      Répondre
  12. Litière eco - Greener Daddy 12 avril 2016 à 8 h 41

    Merci pour toutes ces informations et le partage 😉
    Concernant la litière, nous avons opté pour les pelets ou granule de bois que l’on utilise pour les chaudières 😉 Par sac de 15kg à 4€ max le sac, c’est économique et souvent en papier craft donc aux déchets recyclables. Une fois souillé, la littière part au compost ou déchet vert 🙂
    Attention à ton sac, nous avons eu la meme croyance mais en posant la question à notre centre de collecte, ils nous ont expliqué que ce type de déchet (marqué recyclable) étaient malgré tout incinéré pour produire de l’énergie … et à NE PAS METTRE dans notre poubelle de recyclage. Recyclable oui mais pas comme on l’entend 😉 enfin en France …

    Répondre
    1. alinezmaya 12 avril 2016 à 17 h 52

      Normalement la litière de chat ne doit pas aller dans le compost pour la même raison qu’elle ne doit pas aller dans la toilette!

      Répondre
  13. Mélissa de La Fontaine 12 avril 2016 à 0 h 15

    Yo! Alors j’ai discuté avec ma vétérinaire favorite (ma best! Haha!) de la situation « caca de chat dans la toilette »! Ce qu’elle m’a dit c’est que pour que le caca de nos minous soit dangereux pour notre santé, il faut bien qu’ils attrapent ledit machin quelque part et ce n’est pas chez nous que ça arrive, c’est déhors! Alors si votre chat reste à l’intérieur, c’est chill qu’il fasse ses besoins dans la toilette. Ce N’est PAS chill si c’est un chat d’extérieur! Vouélà! 🙂

    Répondre
    1. JULE - Auteure 12 avril 2016 à 9 h 43

      Merci Madame! 😉

      Répondre

Commentaires ou question?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *