La planète s’invite dans la campagne, une initiative citoyenne à saveur électorale

Même si ça fait cinq ans que je fais des efforts quotidiens pour réduire mon impact environnemental, parfois, j’hésite encore à me considérer comme une activiste. J’associe encore malgré moi l’activisme avec le cliché des personnes qui font des actions qui dérangent pour attirer l’attention même si, maintenant, je sais qu’on peut être activiste de plusieurs façons.

Parmi ces actions, je pense d’abord aux manifestations. Avec mon tempérament tranquille, c’est extrêmement rare que je prenne part à ce genre d’évènement. Je crois que la dernière fois, c’était en 2012 alors que je n’en pouvais plus de la grève étudiante. Je n’étais pas du tout politisée à l’époque et je ne comprenais absolument rien à ce qui se passait!

Manifestants écologistes à Montréal

Bref, tout ça pour dire que le 22 septembre dernier (tiens, un 22 comme pendant le printemps érable!), j’ai pris part (à la dernière minute) à la deuxième manifestation de La planète s’invite dans la campagne. Il s’agit d’une initiative citoyenne qui s’est organisée en marge des élections provinciales en cours. D’après les organisateurs et la couverture médiatique, nous étions près de 5000 personnes samedi dernier.

Disons que la question de l’environnement crée beaucoup de tensions ces jours-ci…

J’ai décidé de vous en glisser un mot puisque d’autres rassemblements sont prévus ce samedi 29 septembre. Je ne sais pas encore si je serai encore de la partie, mais si ça vous intéresse, je vous invite à consulter la section Évènements de la page Facebook de l’initiative afin de voir les différents rassemblements : parce que oui, c’est pas juste à Montréal! 😉

Y étiez-vous? Y prendrez-vous part ce samedi?

Commentaires ou question?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *