Bientôt la rentrée pour Écolo imparfaite!

Ne-non, c’est pas mon dernier article qui s’est magiquement republié tout seul. J’ai juste finalement pris une décision face à l’avenir d’Écolo imparfaite (et je suis toujours aussi nulle pour trouver des titres). Le verdict est…

I’M BACK!

Mais bon, je pense que vous aviez déjà deviné en lisant le titre, hein?

Blogue

En faisant du ménage dans mes notes pour le blogue, j’ai retrouvé des idées d’articles qui me parlaient encore. Assez pour publier pendant un an à raison d’un article par mois. Évidemment, en me remettant dedans, je risque d’en avoir d’autres, des idées!

Et faire de la sensibilisation, ça reste finalement une des meilleures façons de gérer mon écoanxiété.

Pour le moment, je prévois recommencer à publier ici plus régulièrement ici à partir de janvier. Le temps de retrouver mon rythme et mes repères et de préparer des articles parce qu’en ce moment, je jongle entre ce projet-ci et un autre qui, je l’espère, deviendra une source de revenus.

J’aimerais aussi commencer à rédiger des articles plus éducatifs, donc moins basés sur mon expérience personnelle. Ça risque de me demander plus de temps de recherche, c’est pourquoi je ne pense pas publier plus qu’une fois par mois à partir de 2020.

Réseaux sociaux

Ça fait un bout que je suis plus présente sur Instagram (et plus souvent prochainement, maintenant que j’ai un téléphone qui ne me force pas à réinstaller l’application à tous les jours)! J’ai aussi recommencé à être un peu active sur Facebook, donc si tu ne me suis pas déjà ma page, c’est un bon moment de régler ça. 😉

Partenariats, commandites (et monétisation tout court)

Non, je vais pas refaire un gros speech à ce sujet. Je veux juste avertir que je prévois faire deux sondages dans les prochaines semaines : un pour vous, les lecteurs, et un que je vais envoyer aux entreprises et organismes que je connais.

Sondage lecteur

Voici des exemples de questions que j’ai envie de vous poser (encore, pour certaines, mais mon lectorat évolue tsé) :

  • Est-ce que de voir les blogueuses/influenceuses écolos (zéro déchet et minimaliste) promouvoir des produits ou des services?
    • Si oui, pourquoi?
    • Si « ça dépend », pouvez-vous élaborer?
  • Je songe à créer un page d’espace publicitaire sur le blogue (sous-section de la page Soutenir le blogue). Ça me permettrait de donner de la visibilité aux plus petites entreprises écolos locales à plus petit prix qu’un article ou qu’un publication sur les réseaux sociaux commandité parce que ça serait moins de travail pour moi. Qu’en pensez-vous?
  • Si je ne crée pas cet espace publicitaire, seriez-vous prêt à faire un don au blogue afin de couvrir les frais du blogue (nom de domaine, hébergement, logiciels de retouche photo, etc.)?
    • Si « oui », par quel moyen préfèreriez-vous faire un don?
      • Tipeee (plateforme française, en Euro – don mensuel, montant au choix)
      • Patreon plateforme américaine, en dollars américains – don mensuel, montant au choix)
      • Ko-fi (plateforme américaine, en dollars américains – je pense, don unique, montant au choix)
      • Autre

Bon, j’arrête ici. Ça va vous donner le temps de réfléchir à tout ça. 😉

Sondage entreprises et organismes

Voici des exemples de questions qui figureront sur ce sondage :

  • Quel montant seriez-vous prêt à débourser pour un article commandité?
  • Quel montant seriez-vous prêt à débourser pour une publication sur les réseaux sociaux?
  • Seriez-vous intéressé à afficher votre entreprise sur le blogue (sous-section de la page Soutenir le blogue)?
    • Si oui, combien seriez-vous prêt à débourser pour cette visibilité ($/6 mois ou $/année)?

Voilà, je voulais juste clarifier tout ça ici avant de publier un premier article moins personnel, qui est prévu pour… demain! 🙂

2 Comments

  1. Julie 20 octobre 2019 à 2 h 19

    Hello!
    C’est couillu d’afficher directement que tu souhaites monétiser ton blog. Perso ça ne me dérange pas, bien au contraire. J’aime bien cette transparence. (En France c’est assez tabou de parler d’argent…)
    Mon blog est monétisé depuis plusieurs années maintenant, je vais me permettre de te donner quelques conseils. Après, tu les suis ou pas, c’est à toi de voir.
    1/ une publication par mois me semble vraiment léger pour parler de monétisation. Rien que pour les lecteurs, en laissant passer autant de temps entre les publications, ils risquent de t’oublier.
    2/ sois patiente, parce que ça n’arrive pas en claquant des doigts. Je suis en train de me lancer sur tipeee (pour dans l’idéal sortir de la monétisation classique) mais c’est long. Il faut expliquer régulièrement ce que c’est, donner envie aux gens de te soutenir, etc. Pourquoi payer pour quelque chose qu’on peut avoir gratuitement ?
    3/ la relation aux entreprises… Je ne sais pas ce qu’elles sont les entreprises sujettes à communiquer sur le zéro déchet, mais je pense qu’il faut faire attention à bien les choisir et se méfier du greenwashing par exemple. Le choix des entreprises doit être fait selon une certaine éthique je crois, surtout sur des sujets qui riment avec écologie.
    4/ ne garde pas ton blog juste pour te faire du fric… Les lecteurs vont s’en rendre compte et ils ne te liront plus. C’est important qu’il reste personnel et qu’il te permette de partager ton expérience, ton ressenti, tes galères… Si tu transformes ton blog en un simple espace publicitaire, au final, tu seras juste une partie du système que tu dénonces…

    Comme je te le l’ai dit, ces quelques mots, tu en fais ce que tu veux. J’espère que tu arriveras à la bonne combinaison entre monétisation et sincérité qui plaira aux lecteurs. Ce n’est pas évident…

    Belle journée et j’ai hâte de lire tes prochains articles

    Répondre
    1. Écolo imparfaite - Auteure 20 octobre 2019 à 15 h 15

      Salut Julie!

      Je te « rassures », l’argent est aussi un sujet assez tabou au Québec! C’est juste que moi, j’ai le vilain défaut (ou qualité, ça dépend du contexte) d’être trop honnête. Dans le sens où c’est soit je dis absolument rien, soit j’en dis trop. 🙈

      Je sais déjà que je ne gagnerai jamais ma vie uniquement en bloguant dans cette niche. Je souhaite seulement arriver à couvrir, au minimum, mes frais (nom de domaine, hébergement et quelques logiciels qui pourraient me simplifier la vie). Et pour ce qui est du temps que ça prend, j’en suis également bien consciente : j’ai signé mon premier contrat payant ce mois-ci alors que ça fait peut-être 3 ans que j’ai commencé à penser à gagner un peu d’argent avec le blogue (quand j’ai donné ma première conférence, en fait). Avant ça, j’ai seulement fait un peu d’argent en donnant deux conférences (la dernière remonte à octobre 2017). Tous les autres évènements auxquels j’ai participé, c’était en tant que bénévole.

      C’est justement parce que je tiens à la confiance de mes lecteurs que j’en parle aussi ouvertement. Comme je sais déjà que je ne peux gagner ma vie uniquement avec Écolo imparfaite, c’est clairement pas ma raison principale de continuer. Il y a certains sujets que j’aimerais aborder qui pourraient potentiellement me mettre certaines entreprises à dos, et donc diminuer davantage mes chances d’obtenir des contrats payants. C’est pourquoi je suis curieuse de savoir si la formule de donation pourrait être un compromis acceptable pour eux, surtout si voir des influenceurs/blogueurs écolo/minimaliste les dérangent. Personnellement, je suis plus ou moins à l’aise à l’idée de promouvoir des produits matériels (à cause de mon côté minimaliste), mais plus ouvertes à promouvoir des services ou des évènements.

      Pour ce qui est du greenwashing, je suis super prudente quand une entreprise me contacte. Souvent, ça se voit tout de suite (et ça vient souvent de France, mais je refuse toutes les propositions européennes, intéressantes ou non, pour diverses raisons). Et de toute façon, les propositions de partenariats qui m’intéressent ou que je trouve pertinentes pour mes lecteurs ne sont vraiment pas nombreuses. Et souvent, l’échange avec l’entreprise se termine par « on n’a pas de budget ». Ou on arrête de me répondre dès que j’explique que je ne fais pas de publicité gratuite, et qu’un simple produit offert ne garantisse pas que je parle d’eux… alors que tout est expliqué clairement sur ma page Services… 🙄

      Pour la fréquence de publication, ça va probablement monter à deux fois par mois. Comme je le disais dans cet article-ci, c’est que j’ai assez d’idée de départ pour 12 articles, mais j’ai une série d’articles que je vais préparer avec une de mes colocs. Et évidemment, au fil du temps et des évènements, je vais probablement avoir de nouvelles idées. En même temps, je connais certaines personnes qui utilisent Patreon et qui publient une fois par mois (ou moins!) et les gens sont contents de les voir publier. C’est certain que ce sont des projets plus complexe et de très haute qualité, et souvent il y a plusieurs personnes derrière ces projets. Je fais mon gros possible en gérant tout toute seule! 😅

      Bref, je suis déjà au courant de tout ça, et ça me chicote depuis longtemps. Sauf que j’arrive pas à démêler ce que je devrais faire ou non toute seule. Mais merci, je suis contente de lire que tu apprécies ma transparence!💚

      Répondre

Commentaires ou question?

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.